The Mayeena Experience

Deemi : In the Soundtrack Of Her Life

  • Publié par Jayceon-groupy'z
  • dim 24 mars 13 - 00:46
  • Genre: rnb
  • 507 vue(s)

"NO ALL STAR CAST, NO SCRIPTS, NO BUDGETS IN THE SOUNDTRACK OF MY LIFEJUS DRUGS AND VIOLENCE, SEX AND CRYIN' IN THE SOUNDTRACK OF MY LIFE"

LIGHTS, CAMERA, ACTION ...Les rues de Bedford Stuyvesant sont connues pour leur dureté et leur caractère impardonnable, souvent relaté dans les écrits du défunt Notorious B.I.G.
En 2004, une jeune femme du nom de Tahu Aponte, venant elle aussi de ces même rues, trouve l'inspiration derrière ses peines, ses douleurs et ses experiences difficiles et decide fait connaitre sa voix Soulful sur des instrus HipHop. Elle y met tout son coeur et toute sa force, tout sa pour nous mettre face à une voix ecorchée vive, puissante et melodique. Elle l'a toujours dit 'je ne suis pas une victime, je suis une survivante!'. Son nom d'artiste deviendra Deemi par la suite et bientôt, le monde sera au courant de la B.O. de sa vie (soundtrack of my life). 
Portoricaine, elle hérite son prénom d'un chef de tribu africaine, Tahu. Elle passe une enfance mélancolique entre pauvreté, violence, desespoir et assistance sociale, élevée par une mère seule. 'So Hood' est le morceau qui résume cette enfance sur une instru plutot smooth et gaie; mais Soundtrack Of My Life, plus poignant est vraiment la biographie de sa vie en couleurs originales. Baignée par la musique de Billie Holliday,The Stylistics, Aretha Franklin, The Carpenters et les Beatles , elle se rend compte dès 5 ans de son intérêt pour la musique .A 7 ans, elle remporte un concours où elle interprète une chanson de Withney Houston"Greatest Love Of All". Elle continue de travailler son don et à 13 ans elle intègre la prestigieuse Manhattan’s Talent Unlimited High School ou elle fait des performances excellentes et apprend la musique classique. Elle participe à de nombreux concerts de charité ou évènements politiques ( l'école a chanté pour le président de l'époque Bill Clinton pour vous dire).
Cependant, à l'age de 17 ans, elle tombe enceinte de son premier fils, Nathan. A la demande de da mère, elle est transférée dans un autre lycée ou elle poursuit ses études. Un an plus tard, une nouvelle grossesse(une fille cette fois) ne lui laisse aucun autre choix que de quitter l'école, en obtenant tout de même un diplome. Pour aggraver la situation, sa relation, déjà tumultueuse avec le père de ses enfants se déteriore rapidement. Dans son morceau 'Soundtrack Of My Life' elle raconte comment elle a même trouvé son mec battre sa mère avec une barre en métal. Elle s'implique dans le commerce de drogue avec lui, et confesse qu'elle a fumé plus qu'elle ne vend. Elle n'est pas épargnée par tous les inconvénients de ses activités, la violence, le stress et les brouilles. Les abus verbaux et mentaux sont vite remplacés par les abus physiques. Cela ne l'empêchera pas de déménager en Floride, à Richmond, avec celui ci, où la situation deviendra vite atroce, invivable. Elle ne peut même plus cacher les marques avec du maquillage. De plus elle se sent seule, n'a plus sa famille autour d'elle, n'a pas le droit de sortir ni de se faire des amis, son mec contrôle tout!!
En 2000, alors que sa fille a six mois, elle trouve le courage de quitter cette relation excécrable et retourne dans sa ville natale à New York. Trois semaines plus tard, le père de ses enfants est condamné a deux ans de prison pour détention de drogue. 
En 2004, il se fait assassiner dans un tragique incident relié à ses activités illégalles. Elle raconte souvent dans ses morceaux à quel point son fils a du mal à se faire à cette mmort brutale. Dans le morceau 'How Do I' elle revient sans complexe sur ses violences conjugales et tente d'inspirer force et courage aux femmes battues; tandis que sur la ballade 'I Don't Care', elle prouve un amour loyal toujours présent pour l'homme qui lui a fait si mal, alors incarcéré. Sur 'Taxi', une larme a l'oeil, elle relate de façon exaspérée cette partie sombre de sa vie et en profite pour confesser ses etats d'âme.
Depuis son retour à Brooklyn, Deemi a beaucoup travaillé afin de retrouver son indépendance et retrouver confiance en elle (confiance belle et bien retrouvée aujourd'hui!!). Elle loue son propre appart', trouve un boulot comme assistante dans un cabinet de dentiste et aspire à retrouver une nouvelle vie avec ses enfants même si sa relation avec sa mère se deteriore.Après cette reconstruction, elle forme le groupe DNA avec quelques amies de quartier et s'implique à fond dans sa musique. Sa vie prend une tournure imprévue, mais bénéfique, lorsque par le plus grand des hasards, le chant de sa voix parvient à l'oreille du producteur Chris Styles, alors qu'elle et son groupe se produisent chez une membre du groupe. Il signe finalement la jeune femme sur sa compagnie Dangerous LLC et lui présente Bruce Waynne, membre du duo de producteurs Midi Mafia(21 questions de 50 cent). Après un petit passage à vide ils commenceront très vite par enchainer les démos, convaincus par l'aura de Deemi.
Ses premiers morceaux sont basiques sur les thèmes, biens que musicalement et vocalement impressionants.Son équipe de producteurs se rend rapidement compte à quel point la vie de Deemi était troublante et interéssante, en bref, assez consistante pour la faire sortir radicalement du lot R'n'B déjà bien stigmatisé. Deemi enregistre de nouvelles chansons où elle laisse ses peines ressurgir et s'exprime avec son coeur, sa force et son courage, de façon un peu crue même parfois. 'So Hood' beneficiera d'une pate forme d'écoute dense et apparaitra même sur de nombreuse mixtapes de Dj réputés comme DJ Envy ou DJ Famous. L'équipe a pris la bonne route, et Deemi continue par la suite à prouver qu'elle peut narrer ses douleurs, ses souffrances et ses experience, 'prendre toute cette ignoblité et la rendre belle' selon Chris Styles. Ce coté combatif est très bien illustré par le morceau 'move' avec Fabulous pour ceux qui veulent voir un peu.C'est en 2004 qu'elle est signée chez Atlantic/Family ties Entertainment.

Elle devient rapidement la 'Hoodz Princess' (princesse du ghetto). Ses lyrics tranchantes et franches, sa voix un rien aggressive et sa façon provocative et directe de chanter commencent a former l'identité musicale de Deemi à New York. Elle n'en délaisse pas pour autant son coté doux, feminin et sensible que l'on a connu sur les morceaux 'Feels like Me' ou 'Panties Droppper'. En effet après le morceaux 'Soundtrack Of My Life' Deemi présente cette facette sur le superbe morceau retro 'On The Radio'. Ces deux morceaux sont issus de l'album 'Soundtrack Of My Life' qui était prévu initiallement pour l'été 2007. La sortie semble aujourd'hui être prévue courant printemps 2008...Malgré une promotion plutot mitigée, elle parvient tout de même à toucher une base d'écoute fidele et soutenante. Elle impressionne, surprend, emmène ses auditeurs au plus profond de son monde et leur offre un voyage à travers une mozaïque de situations et de sentiments. La chanteuse se livre sans concessions. Son morceau Ms Marijuana, sur lequel elle vente les mérites de cette herbe lui a meme valu de nombreuse foudres, de même que son côté trop 'gangsta' pour l'industrie qui a souvent été pointé du doigt.Néanmois, c'est une Tahu Aponte loyale, les pieds sur terre, croyante, chaleureuse et pleine d'espoir que vous trouverez dans les studios de radios, interviews ou autres...Deemi garde la force et la volonté de changer et conquérir le Game, en gardant son identité, à l'instar d'une Keyshia Cole ayant précedemment réussi cette étape...

To be continued... ;) 
Biographie de Jayceon-gourpy'z.

Commentaires (Facebook)
Commentaires
  • Aucun commentaire visible

Vous n'êtes pas autorisé à poster des commentaires
Se connecter | S'inscrire

Nouveaux articles